Dysport et Botox : quelle différence?

Dysport et Botox : quelle différence?

 

Au cours des 20 dernières années, la marque Botox est devenue un véritable terme générique que connaissent toutes celles qui s’intéressent de près ou de loin au monde de la beauté et de l’esthétique. Ce produit a dominé le marché des injections antirides pendant des années… jusqu’en 2009, lorsque la FDA américaine a approuvé le Dysport, un produit connu autrefois sous le nom de Reloxin.

Les deux produits ont la même mission : combattre les signes visibles du vieillissement comme les pattes d’oie, les rides du lion, les rides du front et autres. En détendant subtilement les muscles du visage, le Botox et le Dysport estompent visiblement les ridules et les rides.

Alors, quelle est la différence entre les deux? Car ils sont effectivement différents. Pour en savoir plus et prendre une décision éclairée, lisez vite ce qui suit.

Quand vais-je voir une différence?

Le délai d’action du Botox est d’environ 4 à 7 jours, alors que le Dysport agit plus rapidement, entre 2 à 5 jours le plus souvent. Ainsi, si vous avez recours au traitement pour une occasion spéciale ou pour un mariage, par exemple, le délai d’action plus rapide du Dysport pourrait mieux vous convenir.

Cette différence dans les temps d’action s’explique par le fait que les molécules du Botox sont plus grosses. On croit par ailleurs que les molécules plus petites du Dysport sont un avantage de plus, car elles diminueraient la formation d’anticorps. Ces anticorps commenceraient, autrement, à dissoudre la formule à long terme, ce qui en réduirait l’efficacité. De plus, les personnes qui ont acquis une sorte de « tolérance » au Botox peuvent se tourner vers le Dysport à titre de nouvelle solution pour le traitement de leurs rides.

Combien de temps durent les effets?

Bien que les résultats des essais réalisés n’aient pas été totalement concluants jusqu’à maintenant, on croit que le Dysport agit durant moins longtemps que le Botox. Les deux traitements doivent être renouvelés tous les 3 à 6 mois – selon les recommandations de votre spécialiste.

Vais-je ressentir un effet de diffusion?

L’effet de diffusion survient lorsque le traitement s’étend sur une plus grande zone du visage (ou du corps) par rapport au point d’injection. Il est reconnu que le Dysport se diffuse plus que le Botox, ce qui peut être un avantage pour certaines personnes et un inconvénient pour d’autres : tout dépend de vos attentes.

Certaines personnes souhaitent cibler des points très précis – et nulle part ailleurs – au cours de leur traitement. Dans leur cas, la diffusion est un effet secondaire indésirable au lieu d’un plus. Pour les interventions vraiment très ciblées, le Botox est donc plus approprié.

Pour d’autres personnes, l’effet de diffusion du produit peut constituer un avantage (surtout sur des zones plus importantes comme le front) : la diffusion permet alors de lisser les rides et les ridules de la zone environnante sans devoir subir l’inconfort qu’entraîneraient d’autres injections.

Quelle est la concentration de chacun de ces produits?

Le Botox est plus concentré que le Dysport. Comme le Dysport est plus nouveau sur le marché, on s’inquiète du fait que certains médecins ignorent cette différence, ce qui accroît le risque d’administrer le mauvais dosage. Un rapport de 3 à 1 est la norme la plus courante, bien que certains spécialistes utilisent un dosage légèrement différent en fonction de la zone ciblée.

En conclusion…

Le débat sur Dysport et le Botox a été comparé à la rivalité entre Coke et Pepsi, qui sévissait il y a quelques années. Mais en réalité, les différences entre ces deux produits injectables sont presque imperceptibles. Il arrive même qu’on utilise les deux simultanément au cours d’une même intervention, ce qui permet de profiter des forces d’atténuer les faiblesses de chacun.

2018-02-28T21:54:42+00:00